Que faire si j’ai oublié de demander la mise en service de mon compteur d’électricité ?

Le fait de déménager ou de changer de fournisseur d’énergie implique la résiliation du contrat d’électricité précédent, puis une nouvelle souscription qui est à son tour suivie de la mise en service du compteur. Pourtant, il arrive qu’à cause des différents papiers à régulariser, on oublie de demander la mise en service du compteur d’électricité à temps. Voici nos conseils pour y remédier et avoir de l’électricité chez vous rapidement.

Oubli de la mise en service de l’électricité et du gaz, comment procéder ? 

D’une manière générale, la plupart des fournisseurs demandent qu’on les prévienne au moins deux semaines avant un déménagement ou un changement de contrat, le temps pour eux de résilier l’ancien contrat et de mettre en service le nouveau. Par ailleurs, l’Agence France Électricité insiste sur le fait qu’il est nécessaire de souscrire d’abord un contrat chez un fournisseur avant de déménager. Au cas où vous êtes face à un oubli, il est tout de même possible d’y remédier. 

Ouverture d’un compteur EDF, Eni ou Total Direct Énergie,… en urgence

En cas d’oubli de mise en service de l’électricité, il est possible de recourir à une ouverture de compteur électrique en urgence sous vingt-quatre heures, comme on peut le lire sur le site de l’Agence France Électricité. Cette fonctionnalité permet au nouvel occupant d’un logement de mettre en service l’électricité quand celle-ci a été coupée ou quand le nouvel occupant n’a pas souscrit de contrat d’électricité avant d’emménager. 

Sachez que vous pouvez, pour tout fournisseur, procéder à l’ouverture soit en ligne, en accédant à l’espace client du fournisseur, soit par appel téléphonique. Vous devez alors informer votre fournisseur de l’offre à laquelle vous souhaitez souscrire. Celui-ci contactera ensuite le gestionnaire de réseau Enedis pour la mise en service. La démarche est la même pour tous les fournisseurs, que ce soit pour une ouverture de compteur chez EDF, chez Eni, Total Direct Énergie, etc. 

Mise en service du gaz : numéro de GRDF 

En cas d’oubli de l’ouverture d’un compteur de gaz, si vous désirez une ouverture express du compteur, il faut contacter rapidement le fournisseur d’énergie de votre choix qui contactera lui-même GRDF, le gestionnaire du réseau de gaz français, pour demander une mise en service d’urgence. Cet article fournit toutes les informations concernant la mise en service du compteur de gaz ainsi que la tarification et le délai de chaque type de service disponible. 

Prix et délai d’ouverture d’un compteur 

Le processus de souscription et les frais y afférant sont les mêmes pour tous les fournisseurs, que ce soit Eni, Engie, Total Direct Énergie ou EDF. Cela est dû au fait que ni le prix ni le délai ne dépendent de ces derniers, mais d’Enedis, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité. Pour plus d’informations sur les prestations proposées par Enedis, cliquez ici. 

Il faut savoir néanmoins que pour une mise en service, voici les tarifs appliqués : 

  • Première mise en service (10 jours), il vous faut 50,56 € TTC ;
  • Initiale express (5 jours), comptez 88,84 € TTC ;
  • Standard (délai de 5 jours), comptez 16,79 € TTC ;
  • Express pour énergie coupée (48 h) : 55,07 € TTC ;
  • Express pour énergie coupée d’un compteur mécanique (le jour même) : 149,19 € TTC ;
  • Urgence pour énergie coupée sur compteur communiquant Linky (le jour même) : 69,76 € TTC.

Le site GRDF détaille également les tarifs et les délais pour la mise en service du gaz.